Facebook n’en finit pas de grandir…

Date Posté le 29 avril 2010

La semaine dernière, Facebook organisait sa grande messe annuelle dédiée aux développeurs, le F8. Une occasion de plus (s’il en fallait !) pour la société Californienne de faire parler d’elle.

Facebook, boîte à succès

Je ne vais pas rentrer dans le détail des nouveautés qui y ont été évoquées, d’abord, parce que depuis une bonne semaine que l’événement a eu lieu, tout a été dit ou presque, et d’autre part, parce que d’autres le racontent de toutes façons mieux que moi. Disons qu’une bonne synthèse serait la suivante : il va être de plus en plus difficile aux réfractaires de Facebook d’éviter ce service, puisque qu’avec les Social Plugins qui vont probablement rapidement fleurir sur grand nombres de sites, Facebook va s’exporter un peu partout sur le web…

Ces plugins sont à la fois facilitateurs d’échanges et vecteurs de visibilité : en cela les webmasters de tout poil auraient bien tord de s’en priver !

Que représente donc Facebook pour ses millions d’utilisateurs ? Pour moi, Facebook c’est une routine, je m’y connecte plus par habitude ou pour faire passer le temps que par conviction ou nécessité. Donc oui, je fais partie de ces millions de personnes qui tous les jours se connectent et regardent ce qui se passe dans leur microcosme online, et je participe, à ma façon au développement de ce service. Malgré cela, je ne peux m’empêcher de rester perplexe face au succès rencontré par ce site.

Et c’est ça, tout le paradoxe Facebook : un outil dont l’utilité et l’intérêt dans notre vie de tous les jours sont discutables (et discutés de tous !) rencontre pourtant tellement de succès qu’il devient le pivot  d’une révolution du web. Rien que ça. Une chose est sûre : si Facebook ne perdure pas, il en restera malgré l’un des gros contributeurs de ce qui fera le web de demain ! Effarant n’est-ce pas ?

La sélection de chiffres qui suit permet de se représenter plus concrètement le phénomène Facebook en 2010 :

  • Facebook compte plus de 400 millions d’utilisateurs actifs (c’est-à-dire qui se sont connectés au moins une fois au cours des 30 derniers jours), dont la moitié se connectent au moins une fois par jour. A titre indicatif, les bureaux de recensement américains annoncent une population de 309 millions de personnes.
  • En 6 mois, le nombre d’utilisateurs de Facebook dans le monde a augmenté de… 40%
  • Plus de 35 millions d’utilisateurs mettent leur statut Facebook à jour tous les jours
  • Un utilisateur Facebook a en moyenne 130 amis
  • 100 millions d’utilisateurs accèdent à Facebook via un mobile. Ce chiffre a grimpé de 100% en six mois
  • Plus de 80 000 sites ont implémenté Facebook Connect depuis décembre 2008

Facebook est une mine d’informations personnelles, potentiellement revendables à prix d’or : la société fait donc régulièrement l’objet de scandales inhérents à sa politique de protection des données… Malgré cela, comme les chiffres ci-dessus en témoignent, toutes les données de fréquentation et d’utilisation sont édifiantes : Facebook ne connaît pas la crise :)

Une preuve s’il en faut que Facebook – quoi qu’on en dise – gère plutôt bien son image, aussi bien auprès du grand public (ce qui se traduit par la croissance continue des inscriptions et l’assiduité de ses abonnés) qu’auprès des investisseurs qui, malgré une rentabilité à peine atteinte, continuent à lui faire confiance.

Quelques lectures pour compléter cet article :

L’après F8:

Quelques chiffres :



Ecrire un commentaire